Photographie

  • 1 La Sépaq préconise la présentation d’images mettant en vedette des expériences authentiques. Le regard du spectateur se pose alors sur des scènes facilitant son immersion au cœur des lieux exposés.
  • 2 Dans l’instantanéité de moments uniques vécus par le figurant de même que dans les éléments imprévisibles de la nature, notre image est le reflet d’événements créateurs d’émotions et générateurs de souvenirs.
  • 3 L’approche contemplative doit être utilisée avec parcimonie, alors que nous faisons davantage place à une invitation à intégrer l’action et à partager la magie du lieu.
  • 4 Le style visuel de la Sépaq évite d’être exagérément léché. La beauté naturelle des attraits et territoires d’exception qu’elle met en valeur réussie toujours à charmer.

Éléments importants en prise de vue et tournage

La Sépaq assume, en prise de vue, une image laissant une large place à la spontanéité (jamais exagérément léchée) et qui permet une certaine tolérance à l'imperfection. En contrepartie, une bonne préparation des prises de vues photographiques et tournages vidéo impose la prise en compte d'éléments qui renverront à notre clientèle une image fidèle à notre personnalité de marque. Au final, c'est cette imagerie qui illustrera la pratique responsable des activités et le respect de la faune et des territoires.

Lors des séances de prises de vues et tournages ou en sélection d'images et séquences déjà existantes, il est important de démontrer les bons comportements et équipements adéquats en pratique d'activité :

  • Veste de sauvetage bien ajustée et de bonne taille en activités nautiques ou en embarcation
  • Dossard adéquat et bien visible sur toutes les scènes de chasse
  • Casques sanglés adéquats bien visibles pour les activités le nécessitant
  • Présence d’une seule personne à la fois en descente en chambre à air en glissade hivernale
  • Jeunes enfants toujours supervisés par un adulte en bordure d’un quai, d’un escarpement, etc.
  • Bannir les situations dangereuses et comportements téméraires (proximité falaises, cours d’eau à fort débit, etc.)
  • Favoriser la présence des randonneurs en sentier pédestre balisé (spécialement dans les parcs nationaux)
  • Déplacement en véhicule – respect des règles du code de la sécurité routière (port de la ceinture, limite de vitesse, etc.)
  • Déplacement en embarcation nautique – respect des règles du bureau de la sécurité nautique (Transports Canada)
  • Déplacement avec arme à feu pour la chasse – respect règles CCSMAF (canon cassé (petite chasse), canon toujours pointé vers une direction sécuritaire, etc.)

Il est aussi essentiel de proscrire la présentation d’éléments sensibles pouvant mal informer la clientèle ou porter préjudice à l’image de marque :

  • Scènes où un comportement contraire à notre réglementation est mis à l’avant-plan
  • Scènes où la surveillance parentale de jeunes enfants semble inadéquate (jeux extérieurs, feu de camp, observation de la faune, etc.)
  • Scènes où l'utilisation de matériel ou de l'occupation d'un hébergement porte atteinte à l'intégrité du territoire ou altère les biens matériels
  • Scènes où des employés apparaissent en uniforme, sans que la tenue soit conforme à notre politique interne sur le sujet
  • Scènes où la consommation d’alcool peut sembler le sujet principal – si des consommations alcoolisées apparaissent, c’est avec parcimonie et réserve
  • Scènes où des animaux sont nourris dans les parcs nationaux
  • Scènes où des marques commerciales autres que celles de la Sépaq sont exagérément à l’avant-plan
  • Scènes où la tenue vestimentaire des figurants est inappropriée ou trop subjective
  • Scènes d’hébergement où la propreté et l’ordre des lieux ne sont pas le reflet des hauts standards fixés par la Sépaq (mobilier et accessoires bien positionnés permettant une bonne circulation, lit bien fait, etc.)
  • Scènes de chasse où le gibier abattu est ensanglanté ou présenté avec manque de dignité